Zo photographe dans le Var

Zo  photographe dans le Var

C'est un jardin extraordinaire ...ou ... on dirait le Sud...

rivière GI.jpg

 

Accueil avec café, tisanes, sourires et mots de bienvenue au jardin du grand Jas à Bras dans le haut Var un chaud matin de mai. Le lieu est géré par une association au nom original "La Graine Indocile".

Ce terrain de 4100 m2 tout en longueur, entouré à gauche d'une colline de forêt provençale surplombant la route, à droite de la rivière Le Cauron, accueille des saules pleureurs, toutes sortes d'arbres fruitiers et de plantes, d'insectes, d'oiseaux, d'animaux et d'humains.

Quelques personnes viennent même d'Auvergne, des Alpes Maritimes et du Var pour cette journée de découverte et de travail en commun proposé par "La Graine Indocile" et en même temps, récolter pour leur propre jardin, les bons conseils de ceux qui visiblement s'y connaissent ! Mon petit jardin est très souvent à l'ombre, ce qui peut être un avantage l'été. Fraises, kiwis, groseilles, ça me va comme salade de fruit, à la menthe. Chacun parle de son jardin et reçoit de précieuses infos.

Au départ un jeune couple avait acquis cette terre à cultiver pour produire des fruits et légumes bio, puis le projet s'est transformé, laissant la nature s'exprimer de toutes ses merveilles sauvages, carottes, broccoli, la liste est très longue... c'est comme un laboratoire en plein air. L'association propose des formations en permaculture et un conservatoire de graines -indociles.

 

Marie entrée.jpgMarie et David nous montrent le jardin, le chemin central est bordé de saules dont le feuillage forme une arche ombragée d'un vert tendre... bonheur !  Il est fortement déconseillé, donc gentiment interdit, de marcher hors des chemins car la terre compactée peut mettre jusqu'à 5 ans pour se décompacter... Ils nous donnent le nom des plantes que j'oublie illico presto. On peut goûter aussi. Je déconseille les oreilles de lapin à la consistance très douteuse, j'ai recraché, vite fait.

 

hotel à insectes.jpg

Un hôtel à insectes est installé, un luxe car les insectes ont ici beaucoup d'endroits naturels pour se loger, pondre et passer l'hiver. L'implantation d'une ruche dans le jardin avait été évoquée mais priorité est donnée aux abeilles sauvages solitaires qui ont sans doute plus besoin de refuges que les abeilles "domestiques" en ruche.

Ca bourdonne de tous les côtés, busy day for the bees. Ca croasse dans les mares, ça pépie tout autour, ça volette, ça embaume... le paradis.

 

 

poulailler.jpg 

A gauche un poulailler en torchis dont le bâti est composé de matériaux récupérés, comme  la structure d'une balançoire de jardin. Cet après midi, dans un des chantiers proposés, nous formerons des paquets de paille et d'argile prise sur place, et nous boucherons les espaces pour empêcher les furets, fouines, renards et autres carnivores d'entrer et de se repaître des futures poules, ainsi leur éviter le sort de leurs prédécesseures / prédécesseuses / prédécesseresses, eh oui ça existe ! 

 

L'art du boudin de paille et terre est un savant mélange qu'il faut savoir doser... Attention Zoé tu mets trop de terre pour pas assez de paille ! Après ça ne tient pas ... je dois donc enlever l'excès de terre, on barbote ensemble les bras dans la baignoire de glaise douce et fraiche au toucher avec sa bonne odeur de fumier bio (l'argile ou la paille ? a un peu fermenté, bon pas grave). Ensuite, comme prévu, on remplit de nos boudins les espaces vides au bord du toit et en bas et sur le mur derrière en un rien de temps. Ils collent bien aux murs et on leur donne la forme qu'on veut. Impeccable!

 

    boudins.jpg

 

 

 

 

 

 

pompe.jpg

 

 

L'eau est récupérée de diverses façons, par exemple, un trou a été creusé et cette eau accumulée sert à l'arrosage.

la terre est utilisée pour le torchis de construction et aussi pour faire des buttes où plusieurs étages de plants co-habitent.

 

Dans ce jardin, il y a plus d'arbres fruitiers que de coquelicots ...

 

  butte.jpgmirabelle.jpg

 

                   

                             

                       

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

boules .jpgL'action du jardin extraordinaire s'est étendue au village de Bras, avec des jardinières d'incroyables comestibles devant la mairie, devant l'école, et l'atelier de jardinage péri-scolaire des élèves de l'école primaire avec Nicolas. Ces initiatives sont l'occasion de rencontres et de partage pour les habitants du village et les visiteurs.

 

 

 

Et l'esprit de la nature veille sur nous, pas sûr que ce soit une bénédiction, vu son air goguenard .. 

Esprit du jardin.jpg

 

 

 

 

 

Bravo et merci à David, Damien, Marie, Camille et Nicolas. (je n'ai oublié personne ?)

A bientôt. Zoé

 

 

//www.lagraineindocile.fr

                                                                                                                    Fleurs bourdon.jpg


02/06/2017
1 Poster un commentaire

Mirabeau en Provence

J’ai rencontré Jeany et Stephen Cronk dans un champ de safran un matin d’automne tôt. Quel bonheur c’était d’être là dans la lumière dorée de la colline à ramasser le safran. Mais ça c’est une autre histoire… je parlerai bientôt du safran.

 

bouchons Mirabeau.jpgInvitée à Mirabeau, qui se trouve 5 cours Gambetta à Cotignac, dans le Haut Var, le course comme on dit, je suis accueillie chaleureusement. Une petite dégustation se prépare : les joies de la Provence, et de ses côtes.

 

Ce nom Mirabeau en Provence a été choisi en référence au fameux cours Mirabeau d’Aix-en-Provence, (Mirabeau, de son nom de naissance Honoré Gabriel Riquet, comte de Mirabeau n.1749 +1791, de la noblesse provençale qui a eu une vie mouvementée dans cette période historique violente.  Il est choisi comme député du Tiers Etat pour Aix et Marseille, alors qu'il est noble et rejeté par ses pairs. En 1790 il combat la traite des noirs au nom de la déclaration des droits de l’homme qui stipule

Art. 1 « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits »).

 

 

 

 

Sophie Papazian Cotignac.jpg

 Aix-en-Provence donc, où la famille Cronk songeait à s’établir, mais finalement c’est Cotignac qui l’a emporté. Ce village du Haut Var, collé à son rocher, est connu pour ses nombreux estrangers qui, comme moi, une fois arrivés au village ont souhaité y rester.  Sophie Papazian, céramiste de Cotignac, ses oeuvres sont en vente à la boutique de Mirabeau, ainsi que notre ami Jean qui cultive le safran cotignacéen que nous avons récolté en partie et qui est disponible aussi à Mirabeau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mirabeau médailles côtes de Provence.jpg 

D'après ce que j'ai compris, la SARL Mirabeau est un négoce en vins, activité qui exige beaucoup de diplomatie sans doute. Pas de viticulture, ni de vendanges, il s’agit de négocier les meilleures cuves auprès des vignerons, ici de la Sainte Victoire. Ensuite bien plus tard grâce au talent de l’oenologue, les assemblages se feront, pour réaliser des rosés très agréables et dont deux déjà sont médaillés au Concours Agricole 2017. Bravo à toute l'équipe. (Sur la photo médaille reçue en 2016)

 

 

 

 

 

 

 

 

bouteille rayures.jpg

 

 

 

De ces 2 médaillées 2017, la cuvée Pure est ma préférée, je lui ai trouvé un délicat nez d’agrumes, une grande fraicheur de chair blanche comme la pêche de vignes, ces pêches plates qu’on trouve ici, juteuses et sucrées, une bonne longueur en bouche, acidulée. Bref, le genre de rosé qui n’a pas le temps de réchauffer un soir d’été avec des amis. Santé !

L’abus d’alcool est mauvais pour elle quand même. Et rentrez à pied.

 

L'Etoile venait juste d'être mis en bouteille et n'avait pas encore développé toutes ses saveurs, quand je suis allée voir Jeany il y a un mois. Ce qui veut dire que je dois retourner à Mirabeau pour la déguster à nouveau ... Quelle vie !

 

 

 Vin Mirabeau Cotignac.jpg

 

Mirabeau a produit 500 000 bouteilles l’année dernière, et prévoit une augmentation de la production en 2017, du côtes de Provence rosé principalement, avec l’aide de leur œnologue Nathalie Longefay que j’ai eu le plaisir de côtoyer lors de mes années au Château Miraval mais ça c’est une autre histoire.

 

 

PS  J’aime bien leur sens de l’humour… Oscar est chef de la sécurité, et pas trop stressé !                                 Oscar at Mirabeau wines.jpg

 

A bientôt !


04/03/2017
3 Poster un commentaire

Street Art but where ?

visage.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela se passe dans une ville européenne où l'art est roi. Un artiste anonyme a recréé un monde à chaque panneau.

Non pas tout-à-fait, il lui en reste quelques-uns à investir de son imagination ... Nous reviendrons vérifier l'avancement de ses travaux.

 

 

 

 

 

 

  Mais il y a déjà ceux-là pour l'instant .... 

 

 

 

 

 

             

duomo poissons.jpgJ'adore !    

 

Savez-vous où c'est ?

Allez, je vous donne un indice :

 

 

 

 

 

 

 

 

 A bientôt !

 

 

 


17/02/2017
9 Poster un commentaire

Au muse Dali

Une visite au Muséo Dali de Figueres est pour moi une expérience incomparable, avec des surprises à chaque recoin. Il faudrait des pages pour parler de l’œuvre de Dali, et un spécialiste en histoire de l’art...

Ce que je trouve fascinant, c'est la diversité de ses oeuvres. En voici quelques exemples en images: 

 

Dali lit sur l'eau.jpg              Dali montage.jpg

Dessin cheval Dali.jpg

 

 

 montage Dali.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

angelus Dali.jpg

 

 

 

Salvador Dali était fasciné par la peinture de Jean -François Millet l'Angélus, et lui a même consacré un livre, le Mythe tragique de l'Angelus de Millet. Dali y écrit que les paysans figurant sur le tableau ne priaient pas à l'Angélus, mais qu'ils se recueillaient devant un petit cercueil. A sa demande, en 1963, le Louvre fait radiographier le tableau, ce qui montre qu'à la place du panier, il y avait un caisson noir, que Dali interpréta comme le cercueil d'un enfant.

angelus Millet Dali.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gala .jpg

 

 

  

Une des peintures les plus célèbres de Dali est bien sûr Gala au cygne, avec cette légèreté provoquée par la lévitation de Gala et des objets qui l’entourent. Le sujet vient de la légende de Léda sur laquelle se base le tableau: Léda est séduite par Zeus qui a pris l’apparence d’un cygne, poursuivi par Aphrodite sous forme d’aigle, dans le but d’émouvoir Léda, et de leur union naîtront d’un œuf, Pollux et Helene.

Dali se prend donc pour Zeus que Gala regarde amoureusement dans ce tableau... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L’amour de Dali pour Gala est bien sûr célébrissime. D’après mes sources catalanes toujours, Dali devait demander permission pour voir Gala au château de Pùbol qu’il lui avait offert. Dixit Lola, parce qu’elle avait beaucoup d’amants, l’ex-femme d’Eugène Grindel.*  Gala meurt en 1982, sept ans avant Dali, au chateau de Pùbol à Girona, où elle sera enterrée. Dali demande alors à être enterré près d’elle et à ce que deux trous soient faits dans leurs cercueils respectifs afin qu’on puisse sortir le bras de chacun d'eux de leur tombe et leur faire se donner la main dans la mort.

 

 

serpent Dali.jpgLes légataires de Salvador Dali en ont décidé autrement et il sera enterré, seul, dans la crypte du Museo Dali à Figueres entouré quelques-unes de ses créations de bijoux. 

 

 

Ils ont, j'espère, l’au-delà pour se tenir la main. 

 

 

Dali cercueil.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Il se fera plus tard appeler Paul Eluard


22/01/2017
6 Poster un commentaire

A Barcelone

la Sagrada Familia int.jpg
                       

 

 

Gaudi combles Pedrera.jpg

La famille catalane raconte cette histoire : Antoni Gaudi fut renversé par un tram le 7 juin 1926 sur la Gran Via de les Corts Catalans à Barcelone. Comme il n’avait pas ses papiers sur lui, que ses vêtements étaient sales et abimés, je suppose poussiéreux quand on voit son atelier de la Sagrada Familia, personne ne savait qui il était : le grand Gaudi, architecte de la Sagrada Familia en construction, de la Pedrera, de la casa Batlló, du parc Güell et tant d’autres merveilles de beauté et d’ingénuosité… il est mort trois jours plus tard, enfin reconnu par le chapelin de la Sagrada Familia maître Gil Parès, mais sans avoir reçu les soins nécessaires à temps, ayant bénéficié de la médecine réservée aux clochards de l’époque.

 

 

 

 

 

 

Il est enterré dans la crypte de la Sagrada Familia :

« Antonius Gaudí Cornet. Reusensis. Annos natus LXXIV, vitæ exemplaris vir, mirabilis operis hujus, templi auctor, pie obiit Barcinone dit X Junii MCMXXVI, hinc cineres tantis hominis, resurrectionem mortuorum expectant. R.I.P. »

 « Antonio Gaudí Cornet. Ressentis. 74 ans, un homme à la vie exemplaire, merveilleux travailleur, auteur de temples, est mort pieux à Barcelona le 10 Juin 1926, à partir des cendres du grand homme, la résurrection des morts est attendue. R.I.P.

                   

 

Gaudi Pedrera toit.jpgGaudi et son amour des formes rondes, des matériaux nobles, inspirés de la nature, utilisant la brique comme les romains, le fer forgé comme les gaulois...

 

Sur le toit de la Pedrera elles veillent ces drôles de sentinelles, une paraît être un hommage à René Daumal pour sa Grande Beuverie, recouverte de tessons de bouteilles de champagne. Recyclage artistique avant l'heure.

 

Elles veillent sur cette église en haut de la colline du Tibidabole Temple Expiatoire del Sagrat Cor (rien que ça) et sur la Sagrada Familia qui nous appelle de ses tours rondes et colorées, à l'est.

Les plus sensibles ressentiront une émotion intense à l’intérieur de cette église gigantesque. On tente d’atteindre le Ciel, guidés par le visionnaire Gaudi, son volume hors norme, sa cheminée d’or, l’arche composé de vertèbres en pierre …  allez-y !

 

     

   Gaudi Pedrera toits .jpg

 

 

Gaudi porte.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’adore le travail d' Antoni Gaudi, écologique avec un siècle d'avance, pour la récupération des eaux, la ventilation, le choix des couleurs en fonction de l'ensoleillement, les mosaïques en carrelage recyclé ! Magiques portes en bois clair, à la casa Batllo et à la Pedrera, en lignes très douces au regard. 

 

Merci à toi Antoni !

 

Gaudi fenetres pedrera.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


03/01/2017
5 Poster un commentaire