Zo photographe dans le Var

Zo  photographe dans le Var

Art


Street Art but where ?

visage.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela se passe dans une ville européenne où l'art est roi. Un artiste anonyme a recréé un monde à chaque panneau.

Non pas tout-à-fait, il lui en reste quelques-uns à investir de son imagination ... Nous reviendrons vérifier l'avancement de ses travaux.

 

 

 

 

 

 

  Mais il y a déjà ceux-là pour l'instant .... 

 

 

 

 

 

             

duomo poissons.jpgJ'adore !    

 

Savez-vous où c'est ?

Allez, je vous donne un indice :

 

 

 

 

 

 

 

 

 A bientôt !

 

 

 


17/02/2017
9 Poster un commentaire

Au muse Dali

Une visite au Muséo Dali de Figueres est pour moi une expérience incomparable, avec des surprises à chaque recoin. Il faudrait des pages pour parler de l’œuvre de Dali, et un spécialiste en histoire de l’art...

Ce que je trouve fascinant, c'est la diversité de ses oeuvres. En voici quelques exemples en images: 

 

Dali lit sur l'eau.jpg              Dali montage.jpg

Dessin cheval Dali.jpg

 

 

 montage Dali.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

angelus Dali.jpg

 

 

 

Salvador Dali était fasciné par la peinture de Jean -François Millet l'Angélus, et lui a même consacré un livre, le Mythe tragique de l'Angelus de Millet. Dali y écrit que les paysans figurant sur le tableau ne priaient pas à l'Angélus, mais qu'ils se recueillaient devant un petit cercueil. A sa demande, en 1963, le Louvre fait radiographier le tableau, ce qui montre qu'à la place du panier, il y avait un caisson noir, que Dali interpréta comme le cercueil d'un enfant.

angelus Millet Dali.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gala .jpg

 

 

  

Une des peintures les plus célèbres de Dali est bien sûr Gala au cygne, avec cette légèreté provoquée par la lévitation de Gala et des objets qui l’entourent. Le sujet vient de la légende de Léda sur laquelle se base le tableau: Léda est séduite par Zeus qui a pris l’apparence d’un cygne, poursuivi par Aphrodite sous forme d’aigle, dans le but d’émouvoir Léda, et de leur union naîtront d’un œuf, Pollux et Helene.

Dali se prend donc pour Zeus que Gala regarde amoureusement dans ce tableau... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L’amour de Dali pour Gala est bien sûr célébrissime. D’après mes sources catalanes toujours, Dali devait demander permission pour voir Gala au château de Pùbol qu’il lui avait offert. Dixit Lola, parce qu’elle avait beaucoup d’amants, l’ex-femme d’Eugène Grindel.*  Gala meurt en 1982, sept ans avant Dali, au chateau de Pùbol à Girona, où elle sera enterrée. Dali demande alors à être enterré près d’elle et à ce que deux trous soient faits dans leurs cercueils respectifs afin qu’on puisse sortir le bras de chacun d'eux de leur tombe et leur faire se donner la main dans la mort.

 

 

serpent Dali.jpgLes légataires de Salvador Dali en ont décidé autrement et il sera enterré, seul, dans la crypte du Museo Dali à Figueres entouré quelques-unes de ses créations de bijoux. 

 

 

Ils ont, j'espère, l’au-delà pour se tenir la main. 

 

 

Dali cercueil.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Il se fera plus tard appeler Paul Eluard


22/01/2017
6 Poster un commentaire

A Barcelone

la Sagrada Familia int.jpg
                       

 

 

Gaudi combles Pedrera.jpg

La famille catalane raconte cette histoire : Antoni Gaudi fut renversé par un tram le 7 juin 1926 sur la Gran Via de les Corts Catalans à Barcelone. Comme il n’avait pas ses papiers sur lui, que ses vêtements étaient sales et abimés, je suppose poussiéreux quand on voit son atelier de la Sagrada Familia, personne ne savait qui il était : le grand Gaudi, architecte de la Sagrada Familia en construction, de la Pedrera, de la casa Batlló, du parc Güell et tant d’autres merveilles de beauté et d’ingénuosité… il est mort trois jours plus tard, enfin reconnu par le chapelin de la Sagrada Familia maître Gil Parès, mais sans avoir reçu les soins nécessaires à temps, ayant bénéficié de la médecine réservée aux clochards de l’époque.

 

 

 

 

 

 

Il est enterré dans la crypte de la Sagrada Familia :

« Antonius Gaudí Cornet. Reusensis. Annos natus LXXIV, vitæ exemplaris vir, mirabilis operis hujus, templi auctor, pie obiit Barcinone dit X Junii MCMXXVI, hinc cineres tantis hominis, resurrectionem mortuorum expectant. R.I.P. »

 « Antonio Gaudí Cornet. Ressentis. 74 ans, un homme à la vie exemplaire, merveilleux travailleur, auteur de temples, est mort pieux à Barcelona le 10 Juin 1926, à partir des cendres du grand homme, la résurrection des morts est attendue. R.I.P.

                   

 

Gaudi Pedrera toit.jpgGaudi et son amour des formes rondes, des matériaux nobles, inspirés de la nature, utilisant la brique comme les romains, le fer forgé comme les gaulois...

 

Sur le toit de la Pedrera elles veillent ces drôles de sentinelles, une paraît être un hommage à René Daumal pour sa Grande Beuverie, recouverte de tessons de bouteilles de champagne. Recyclage artistique avant l'heure.

 

Elles veillent sur cette église en haut de la colline du Tibidabole Temple Expiatoire del Sagrat Cor (rien que ça) et sur la Sagrada Familia qui nous appelle de ses tours rondes et colorées, à l'est.

Les plus sensibles ressentiront une émotion intense à l’intérieur de cette église gigantesque. On tente d’atteindre le Ciel, guidés par le visionnaire Gaudi, son volume hors norme, sa cheminée d’or, l’arche composé de vertèbres en pierre …  allez-y !

 

     

   Gaudi Pedrera toits .jpg

 

 

Gaudi porte.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’adore le travail d' Antoni Gaudi, écologique avec un siècle d'avance, pour la récupération des eaux, la ventilation, le choix des couleurs en fonction de l'ensoleillement, les mosaïques en carrelage recyclé ! Magiques portes en bois clair, à la casa Batllo et à la Pedrera, en lignes très douces au regard. 

 

Merci à toi Antoni !

 

Gaudi fenetres pedrera.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


03/01/2017
5 Poster un commentaire